Livre d'or

Ceux qui empruntent certains chemins peuvent s'attendre à vivre une certaine solitude. Vos témoignages sur ce livre d'or permettent de voir que nous ne sommes pas si seul(e)s. Vos messages sont des actes importants, ils permettent de faire vivre une pensée différente de celle que l'on rencontre tous les jours...

Nous prenons la liberté de ne pas conserver les messages contenant une intention économique, publicitaire, ou visant à promouvoir telle ou telle chose... Non pas que ces messages n'aient pas de valeur, ils n'ont tout simplement pas leur place ici. Nous avons pris le parti de nourrir une certaine perception des choses qui doit, pour être audible, se tenir loin de toutes les polémiques qui animent le monde et mettent en compétition les intérets des uns ou des autres. Ce n'est pas ce que nous faisons ici. 

Merci pour vos témoignages, ils apportent beaucoup de chaleur et de force aux uns et aux autres.

Véronique

 

20 message(s) dans le livre d'or

  • 1 Ferier julie Le 15/08/2015

    Bonjours, je ne sais pas si vous vous souvenez de moi .
    il y a 2ans tout juste je vous ai rencontré lors de la procession de ittre (15 aout) et on avait discuté des chevaux pieds nu et sans mors .
    Depuis ce jour, j ai appris beaucoup et cette année j espérais vous revoir pour vous montré et vous expliqué le chemin parcourue avec ma jument. Pour la premiere fois, j ai fait la procession sans mors et sans fers .
    Ce declique et cette evolution, c est un peu grace à vous et j aurais aimé vous en remercier en personne.

  • 2 Clementine Le 15/03/2015

    Bonjour,

    Je suis tombée par hasard sur votre site un jour où je recherchais des solutions « naturelles » pour la gale de boue de mon cheval. Lien que j’ai précieusement enregistré dans mes favoris car, après quelques lignes, j’ai pressenti que votre lieu était tout bonnement hors du commun…

    Je suis actuellement en troisième année de Licence de Biologie des Organismes à l’université de Rennes 1, je compte postuler pour le master Comportement Animal et Humain de cette même université.

    Les raisons qui ont motivé ce parcours se sont confirmées avec le temps. Après une dizaine d’années d’équitation dans un club classique de la région parisienne où j’ai habité pendant mes 20 premières années, j’ai fini par ressentir un malaise profond vis-à-vis des conditions de vie des chevaux. Après trois années de rupture avec le monde des équidés, j’ai ressenti le besoin d’en élargir ma connaissance, d’expliquer ce malaise « intuitif ». Mes lectures, notamment de Marthe-Kiley Worthington (« The Behaviour of Horses »), du professeur Cook et du docteur Strasser sur les effets néfastes du mors sur la physiologie du cheval, de K.C. La Pierre sur la podologie équine appliquée, de Pierre Enoff et son fameux troupeau d’Equi-libre, voire Alexander Nevzrov par curiosité, m’ont peu à peu poussée vers des études de biologie puis d’éthologie.
    Souhaitant expérimenter concrètement certaines de ces approches, notamment la relation homme-cheval à pieds, monté sans mors… ; je suis allée à l’écurie Terre d’Illich, dans le Morbihan.

    Lors de nos premières rencontres, lorsque j’ai entendu parler pour la première fois de « mémoire cellulaire »… La biologiste en moi a été fortement dubitative. Cela soulèverait tellement de choses. Et surtout, si cela s’avérait vrai, ça signifierait que je me retrouverais encore un peu plus seule, seule parmi mes proches qui ne comprennent pas mes « intuitions » humaines ni mes « ressentis » avec les chevaux. Je ne pouvais me résoudre à une telle solitude à l’époque.

    J’ai enfin économisé pour acheter un premier cheval afin de continuer à explorer plus avant ces méthodes initiés à Terre d’Illich (relation à pieds, en liberté, reconversion aux pieds nus...) J’ai également choisi de le faire vivre au sein d’un troupeau permanent. Cette démarche fait à mes yeux pleinement partie de ma formation.

    Progressivement, je me suis rendue compte comment un troupeau de 8 chevaux pouvaient m’aider dans mon quotidien, à gérer le stress et mes « émotions négatives ». C’est un soutient monumental, même si je ne pourrais pas encore expliquer comment ils «absorbent » ces petits maux dûs principalement à mes relations humaines. Mon cheval m’a beaucoup appris sur le plan relationnel, en suscitant des remises en question sur mes relations sociales avec les humains.

    C’est à partir de là que j’ai commencé à m’intéresser sérieusement à l’équithérapie, et le développement personnel par le cheval. Et bien sûr, l’âme « sensible au monde » qui sommeille au fond de moi a fini par s’interroger fortement sur la possibilité de la communication animale, pour finalement faire appel à une communicatrice pour m’aider avec mon cheval… Cette dernière expérience a parachevé de me convaincre. Mais avec qui le partager ? Les scientifiques rationnels qui entourent mon quotidien ? Impossible !

    Je ne suis pas une scientifique née, et ce n’est pas toujours facile dans mes études. Néanmoins, je rêverais qu’un jour, une équipe de scientifiques s’intéressent à prouver au monde l’existence de cette communication entre les animaux.

    Dans tous les cas, lors de mes heures de cours d’éthologie en amphithéâtre, j’en suis encore à entendre qu’on ne peut pas parler « d’intelligence » animale, mais de « cognition », que l’intelligence est réservée à l’homme qui bénéficie du « langage parlé »… Comment peut-on espérer « éveiller les consciences » si l’on en est encore à enseigner cela aux jeunes étudiants ?! Ces heures sont un vrai supplice… J’ai envie de leur dire que l’homme, par son langage parlé, a beaucoup perdu en intelligence émotionnelle et intuitive, et que les animaux nous surpassent en intelligence sur ce plan-là ! Mais ils ne m’écouteront pas, tout comme je n’ai pas écouté la première fois que j’ai entendu parler de « communication animale »… J’en suis parfois à me dire que la nature est réduite au silence. Qu’il y a eu un jour un lien universel entre tous les êtres vivants, mais que l’homme a rompu ce flux de communication, de relation. Et que nous en sommes revenus à une ère totalement archaïque…

    Lire vos lignes qui rassemblent toutes mes convictions profondes dans la magie de votre écriture, concernant les chevaux (tout y est ! le troupeau, le paddock paradise, le pied nu, nos chères EM…) mais aussi le monde vivant, c’est comme si quelqu’un s’exprimait pour moi, et je vous remercie de faire vivre un tel lieu. J’espère un jour vivre entourée de gens dont le scepticisme ne se lira plus sur leur visage, et qui partageront la magie du vivant avec moi, dans la même sérénité qui semble habiter votre Val des fées !

    Avec tous mes vœux de bonheur et mes encouragements,

  • 3 Mourad Le 12/03/2015

    Chère Véronique, je viens de lire tous les commentaires précédents. Que du bonheur! Quelle belle énergie que tu développes et fais circuler autour de toi. La beauté, l'amour et la joie en sont le résultat. J'aime beaucoup ton site. Je suis heureux de t'avoir rencontré. Je te souhaite encore tout ce que tu désires car je sais que cela sera immédiatement partagé pour le bonheur de tous...de ton accomplissement et celui des autres.

  • 4 Guérin Marlène (site web) Le 31/08/2014

    Merci beaucoup pour avoir créé se site très complet en conseils pratiques (ça sent le vécu). Je cherchais depuis qq années des idées et conseils pour l'aménagement d'une écurie active. Merci de partagé ton expérience.
    Très cordialement.
    Marlène

  • 5 Cathar'ine Le 10/05/2014

    Chère Véronique,
    juste un clin d'oeil, en forme d'arc en ciel transeuropéen !
    Merci à toi, pour ce que tu fais, pour ce que tu es !
    Beijinhos +++ !

  • 6 Ferier Julie Le 02/04/2014

    bonjour a tous, je voulais vous racontez ma petit histoire :)
    Le 15 aout 2013 à la procession d'Ittre, j'ai rencontré 3 cavalières dont une avec qui j'ai beaucoup parlé. Je pense que c'est la propriétaire de fleure (désoler je ne me souvient plus de son prénom :s )
    Depuis cette rencontre j'ai mis tout mes projets en route, j'ai eu le déclic qu'il me fallait ! Depuis maintenant décembre 2013, ma jument n'a plus de mors, elle est travailler en side ou en licol éthologique :) On commence tout doucement les balades sans mors aussi . Quand tout ça sera bien acquis, je me lancerai dans la monte en cordelette pour finir pas monté en complète liberté, mais ce n'est pas encore pour tout suite :)
    Je voulais vous remercier car grâce a vous j'ai enfin ouvert les yeux et je dois dire que c'est bien mieux comme ça
    Merci à vous !

  • 7 Van Endert Annick (site web) Le 02/11/2013

    Véronique,

    Tu fais partie des rencontres magiques et inattendues que peut apporter la vie; accueillante, profondément généreuse, avec une belle grandeur d'âme, parfaite alchimie dans un petit bout de femme dynamique.
    Je te souhaite une vie exceptionnelle, avec toujours cette belle énergie aux côtés de mon frère, magnifique dynamique du partage.
    Je souhaiterais humblement pouvoir être la branche sur laquelle vous pourrez vous reposer, le temps de reprendre votre souffle et de repartir de plus belle.

    Merci

    Annick

  • 8 de Chabanolles Le 24/07/2013

    Votre site, trouvé à l'occasion d'une recherche sur les taons sur le net, m'a fait beaucoup de bien
    Alors, juste Merci d'avoir pris tout ce temps pour le mettre en place et partager tant de choses importantes...tous ces détails ... ces chevaux heureux ...et donc des humains avec de la compassion ! MERCI

  • 9 Oriane Le 11/12/2012

    Un petit mot pour parler de l'onguent Tradition n° 3 qui est vraiment un produit étonnant. Mes chevaux ont de plus beaux sabots , plus souples , plus sains et on voit petit à petit les petits "défauts " de la corne qui s"amenuisent. En plus , ils semblent réellement très bien dans leurs sabots et les allures sont plus "légères" , plus souples . En plus ils adorent le massage des pieds ...ils s'endorment pendant l'opération . C'est un produit vraiment bluffant.
    Quant aux EM.....les jambes de notre Irish Cob vont bien mieux avec une pulvérisation tous les 3 jours.

  • 10 Sabine et Maïté (site web) Le 06/11/2012

    Bonjour Véronique,
    Ce petit message pour vous confirmer que les EMA ont bien fonctionné pour le problème de peau de notre cheval, problème dont nous n'étions pas venue à bout depuis 2 ans de traitements avec différents produits, naturels ou non.
    Et notre pouponnière de lombrics se développe également à merveille...
    Merci de nous avoir reçues si gentiment et de nous avoir donné tous ces bons conseils.
    Bonne continuation à vous.

Écrire un message sur le livre d'or

Anti-spam