paddock paradise, écurie active, bien-être des chevaux, gestion des chevaux, pension pour chevaux, jaime jackson, collier électronique, âme

Paddock paradise

En 2008, j'ai entendu parler pour la premiere fois des paddocks paradise, lieux de vie aménagés pour répondre au mieux aux besoins fondamentaux des chevaux en captivité sur de petits espaces afin de préserver leur santé et celles de leurs pieds.

Les paddocks paradise ne sont pas à confondre avec les écuries dites "actives"; dans de telles écuries, les chevaux vivent en plein air ensembles ou en petits groupes, ont accès à des abris ou aires de repos, mais ils portent des colliers munis d'émetteurs d'ondes électromagnétiques qui automatisent la distribution des rations. A mon sens, un tel environnement en apparence paradisiaque s'apparente au "Meilleur des mondes", dissimulant les effets néfastes de telles ondes sur le système nerveux des chevaux tout en les conditionnant. Dans ce genre de projet, il manque une âme. 

La pensée d'un éleveur modèle les animaux à naitre disent les anciens... comme le vigneron oriente la personnalité de son vin... les physiciens quantiques observent qu'une pensée se matérialise physiquement en atomes... LStephane Cardinaux et Catherine Anae, des gens que je porte en haute estime à la fois pour la qualité de leur personne et pour leurs travaux ont inventé le LVA qui permet de mesurer la "musique",  la résonnance des êtres, des choses et des lieux, permettant de visualiser concretement ce qui vient d'être dit plus haut, à défaut de le développer soi même avec son propre ressenti corporel.

Les écuries actives sont issues d'un concept marketing dont le but non avoué est de créer un marché pour installations modernes, sophistiquées, coûteuses en électroniques, sous couvert d'un argument séduisant :évoluer vers le bien-être des chevaux. ... Il manque encore des études scientifiques pour observer la corélation entre les maladies des chevaux qui vivent dans ce genre de structure en portant des colliers électromagnétiques, sachant que ces faibles émissions d'ondes impactent  la vie cellulaire (la cellule étant elle même une petite pile électrique) ... quel impact sur le système nerveux des chevaux et quelle incidence sur le santé .....

Le concept de paddock paradise quand à lui, a été développé par Jaime Jackson; cet homme amoureux des chevaux a cherché à comprendre pourquoi les mustangs sauvages étaient si sains par rapport aux chevaux domestiques; Ses observations l'ont conduit à énoncer des concepts clés pour optimiser n'importe quelle surface de détention de chevaux ,de façon à leur offrir la santé par le mouvement et la vie en groupe.

Une telle démarche ouvre un espoir social; nul besoin de structures coûteuses et d'investissement électroniques pour aménager un espace de santé à nos chevaux; la création d'un paddock paradise est possible même sur une petite surface; Au lieu de créer des concentrations de chevaux dans des structures spécialisées , il devient possible de multiplier les petites structures accessibles à tous les propriétaires de chevaux qui souhaitent optimiser un espace en commun, se répartir les soins, la garde des chevaux, mutualiser des tâches  et se partager les frais ...

Un paddock paradise mutualisé permet aussi de vivre l'essentiel; s'impliquer personnellement dans le bien-être et de nous questionner véritablement sur la place fque nous faisons à notre cheval dans notre vie? un outil de loisir, un objet de rendement, un faire valoir ou celle d'un être vivant que nous désirons rencontrer avec notre âme?

Je ne jette pas la pierre aux écuries actives qui tentent de faire évoluer les mentalités et les habitudes, de désincarcérer les chevaux prisionniers dans ds boxes étroits et de réfléchir aux besoins des êtres vivants et qui permet à des cavaliers qui n'ont pas de terrain d'avoir un cheval dans leur vie... cela devrait rester une étape transitoire pour ceux qui sont a la recherche de l'âme des chevaux....